Le Vendée Globe 2020 - Les skippers au féminin

Absentes du Vendée Globe en 2016, les femmes reviennent en force pour 2020 !

 

Le Vendée Globe et les femmes skippers

 

La 8ème édition du Vendée Globe en 2016 avait fait débat, en effet aucune participation féminine n’avait été enregistrée.

Elles sont seulement 7 femmes à avoir pris le départ du Vendée Globe et 6 à avoir terminé la course, contre 130 hommes participants et 66 ayant franchi la ligne d'arrivée. Les femmes sont donc statistiquement plus performantes à cette course.

Comment s’explique ce manque de participation féminine ?

Ce qui leur manque pour la plupart ce sont des moyens financiers, elles ont les capacités, mais pas les sponsors. Pour d’autres, il s’agit simplement du cycle de la vie, lorsque la vie de famille est créée, elles ne peuvent pas abandonner le foyer familial pour repartir des mois en mer.

vendée globe 2016-2017

Performances des femmes dans le Vendée Globe

 

1996-1997 : Catherine Chabaud : 6e (en 140 jours)

                     Isabelle Autissier : termine hors course (arrêt technique en Afrique du Sud)

2000-2001 :  Ellen Mac Arthur : 2e (en 94 jours)

                     Catherine Chabaud : abandon sur démâtage

2004- 2005 : Anne Liardet : 11e (en 119 jours)

                      Karen Leibovici : 13e (en 126 jours)

2008-2009 : Sam Davies : 4e (en 95 jours)

                     Dee Caffari : 6e (en 99 jours)

2012-2013 : Sam Davies : abandon sur démâtage

 

Les cinq prétendantes au Vendée Globe 2020 : Sam Davies (Initiatives-Cœur) : 2 participations

                                                                                 Clarisse Crémer (Banque Populaire) : bizuth

                                                                                 Isabelle Joschke (MACSF) : bizuth

                                                                                 Alexia Barrier (4myplanet) : bizuth

                                                                                 Pip Hare : bizuth

 

 

Pourrions-nous attendre une victoire féminine pour ce Vendée globe 2020 aux Sables d’olonne ?

« Parce que tu ne gagnes pas le Vendée Globe sur des histoires de force physique, je suis convaincu qu’une fille peut remporter cette course ». Alain Gautier

Alain Gautier, vainqueur en 1993, project manager d’Isabelle Joschke et Quentin Lucet, architecte naval chez VPLP ont réfléchi à la création d’un IMOCA féminin.

Une femme peut tout à fait remporter le Vendée Globe avec un bateau construit pour elle, adapté à sa capacité physique. Cependant pour cette édition 2020 aucune des prétendantes ne semble avoir été en mesure de concevoir un bateau neuf.

 

Une avancée féminine dans ce sport extrême

 

La féminisation, la mixité sont vraiment en train de se développer dans ce sport extrême. Les duos mixtes en World Sailing pour les futurs Jeux Olympiques devraient bien faire avancer les choses. Pour attirer de plus en plus de femmes dans ce milieu ou au moins de la mixité certaines démarches sont mises en œuvre comme L’AG2R par exemple qui ne fait pas payer les frais d’inscriptions pour les duos mixtes.

 

Bon à savoir

 

Avant le départ du Vendée Globe des Sables d'Olonne le 8 novembre 2020, venez découvrir le Village Vendée Globe, à Port Olona aux Sables d’olonne. Venez à la rencontre des skippers sur les pontons du Port Olona.

 

Pour apprivoiser ce milieu marin, séjournez au sein d’un hôtel face à la mer et appréciez votre nuit bercée par le son des vagues et à proximité du village du Vendée Globe.