Jean-Luc Van Den Heede, vainqueur de la Golden Globe Race

VDH est arrivé le 29 Janvier dernier aux Sables d’Olonne, terminant ainsi sa boucle après 211 jours de navigation.

Jean-Luc Van Den Heede réalise son rêve de jeunesse

C’est à bord de Matmut ; dit l’escargot ; que VDH est parti des Sables d’Olonne pour un tour du monde en solitaire. Cette course c’était un de ses plus grands rêves, et ce n’a pas été de tout repos.

En effet, il a subit une avarie au début du mois de novembre et a commencé a douté de sa capacité à terminer cette course. Plus combatif que jamais, il a décidé  de réparer son mât avec les moyens du bord pour que son plus grand rêve ne finisse pas en cauchemar. Et il a bien fait, le 29 Janvier dernier il arrive dans le chenal des Sables d’Olonne et termine premier de la Golden Globe Race 2018, après 211 jours en mer.

La Golden Globe Race

C’est un pari un peu fou, pourtant plusieurs navigateurs ont tenté l’aventure. Nous parlons bien sûr de la Golden Globe Race, une course en solitaire, sans escale et sans assistance qui a pris son départ des Sables d’Olonne le 1er Juillet 2018. En effet, le but était de revenir à de la navigation pure et dure, sans les technologies modernes… c’est-à-dire à l’aide des moyens des années 1970.

La toute première Golden Globe Race a eu lieu en 1968, seuls neuf hommes avaient à l’époque pris le départ de cette course hors du commun. En 1969, Sir Robin Knox-Johnston est le seul à passer la ligne d’arrivée après 313 jours en mer.

La Golden Globe Race a par ailleurs inspiré Philippe Jeantot et en 1989, le Vendée Globe est né ! Cette course également connue sous le nom de l’Everest des Mers est aussi en solitaire, sans escale, sans assistance… cependant les skippers évoluent avec leur temps. Ils sont des bateaux et des méthodes de navigations de plus en plus modernes. Pour rappel, lors du dernier Vendée Globe, Armel Le Cléac’h a pulvériser le record avec seulement 74jours en mer.

À 73 ans, Jean-Luc Van Den Heede profite de cette belle victoire pour tirer sa révérence car il ne fera plus de tour du monde à la voile. Son bateau est donc en vente pour l’édition 2022… À bon entendeur…

vdh-golden-globe-race