Le Vendée Globe 2024

Le prochain départ du Vendée Globe sera donné le 10 Novembre 2024 aux Sables d’Olonne, en Vendée.

Après quatre ans d’attente, le départ du Vendée Globe 2024 sera donné le 10 novembre 2024 depuis Les Sables-d’Olonne, pour sa 10ème édition.

La 10ème édition du Vendée Globe s’annonce d’ores et déjà exceptionnelle. En 2024, 40 skippers devraient prendre le départ de ce tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance.

Depuis la création de cette course, seuls 114 marins ont relevé ce défi sportif à la voile, le plus grand de tous les temps. Si le public a rebaptisé cette course « l’Everest des Mers », ce n’est pas par hasard…

Qui succédera à Yannick Bestaven (Maître CoQ), vainqueur de l’édition 2020 et inscrira son nom dans l’histoire ?

 

Quelques informations sur la course :

Le Vendée Globe représente actuellement la plus grande compétition de voile autour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance.

Son origine remonte au Golden Globe de 1968, qui a inauguré la première circumnavigation de ce type en passant par les caps de Bonne Espérance, Leeuwin et Horn. Sur les neuf navigateurs pionniers qui ont pris le départ en 1968, seul Robin Knox-Johnston a réussi à revenir à Falmouth après 313 jours de mer. L'idée du Vendée Globe a émergé vingt ans plus tard grâce au navigateur Philippe Jeantot, double vainqueur du BOC Challenge.

La première édition du Vendée Globe a débuté le 26 novembre 1989 avec treize marins, dont seulement sept ont réussi à regagner Les Sables-d'Olonne après plus de trois mois en mer.

Au fil des neuf éditions de cette compétition souvent surnommée "l'Everest des mers", 200 concurrents ont pris le départ, mais seuls 114 ont franchi la ligne d'arrivée. Cela témoigne de la difficulté extrême de cet événement mondial où les navigateurs solitaires affrontent le froid glacial, les vagues démesurées et les ciels oppressants du grand sud. Le Vendée Globe est bien plus qu'une course ; c'est un voyage au bout de la mer et au plus profond de soi-même.

Il a consacré d'éminents marins tels que Titouan Lamazou en 1990, Alain Gautier en 1993, Christophe Auguin en 1997, Vincent Riou en 2005, François Gabart en 2013, Armel Le Cléac'h en 2017, et Yannick Bestaven en 2021. Armel Le Cléac'h détient le record de l'épreuve avec 74 jours, et seul Michel Desjoyeaux l'a remportée deux fois, en 2001 et 2009.

 

Le parcours :

Ce périple mondial constitue essentiellement un voyage à travers les conditions climatiques, avec une descente de l'Atlantique, la traversée de l'océan Indien et du Pacifique, suivie d'une remontée de l'Atlantique. Le départ des Sables-d'Olonne a lieu au cœur de l'automne, traversant les mers du Sud en plein été austral, pour un retour hivernal en Vendée.

Les marins ont une distance théorique de 45 000 kilomètres à parcourir autour du monde soit 24 300 miles.

Le trio climatique, composé d'anticyclones stables et peu ventés et de dépressions générant des vents forts, oblige les navigateurs à jouer en permanence avec les systèmes météorologiques. Les stratégies varient selon les zones du parcours, avec des trajectoires nord-sud pour descendre l'Atlantique et sud-nord pour le remonter, perpendiculaires au mouvement général des perturbations. Dans les mers du Sud, le franchissement de l'Indien et du Pacifique suit le déplacement des systèmes météo.

La course se divise en plusieurs phases, avec des défis spécifiques. Les navigateurs doivent contourner les anticyclones des Açores et de Sainte-Hélène dans la première phase, profiter des phénomènes météo pour avancer rapidement entre le cap de Bonne Espérance et le cap Horn dans la deuxième phase, et à nouveau naviguer autour des anticyclones de Sainte-Hélène et des Açores dans la troisième phase.

vendee-globe-les-sables-d-olonne-2024

 

Le trophée :

L’imposant Trophée du Vendée Globe est une œuvre d'art en bronze argenté crée par Philippe Macheret.

Chaque vainqueur du Vendée Globe reçoit ainsi son trophée qu'il garde à vie. Qui sera le prochain à le brandir au-dessus de sa tête ? Réponse en janvier 2025.

 

Quelles sont les conditions pour participer à cette course ?

Afin d’y participer, le binôme skipper-bateau doit se qualifier. Cela permet donc d’attester des compétences fiables et solides du marin, mais également que le bateau soit suffisamment éprouvé pour réaliser un tour du monde.

Chaque skipper doit être au départ d’au moins deux courses qualificatives sur son bateau (dont une en 2022 ou 2023 et une en 2024). Il doit terminer au moins l’une d’entre elles et son temps de course ne doit pas être plus d’une fois et demie supérieur au temps réalisé par le vainqueur.

 

Revivre la 9ème Edition du Vendée Globe, 2020-2021 :

La question s’est posée de maintenir ou non la course du VG 2020 à cause de la pandémie mondiale, puisque la planète était à l’arrêt.

Le départ du Vendée Globe fût particulier cette année ci, puisque les 33 concurrents ont descendu le chenal des Sables d’Olonne complètement déserté lié à un nouveau confinement.

Malgré tout, la 9ème édition a remporté un énorme succès et a été riche en rebondissements : du brouillard sur la ligne de départ, le sauvetage du skipper Kevin Escoffier, la météo peu propice à la vitesse…

C’est Yannick Bestaven qui a remporté le Vendée Globe 2020-2021, après avoir passé 80 jours, 3h, 44min et 46s en mer sur son bateau.

 

Venez suivre toute l’actualité en temps réel sur le site officiel du Vendée Globe.

 

Afin d’être au plus près de l’évènement et de pouvoir y assister en avant-première, vous pourrez séjourner dans un Hôtel et Spa face à la mer.